Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Ville engagée / Les Chartes et labels / Coopération culturelle
Actions sur le document
Coopération culturelle

Coopération culturelle

La Ville a pris l’initiative d’intéresser des opérateurs (associations à vocation culturelle, sociale, sociétés de logement,...) à un investissement culturel dans plusieurs quartiers. Sur base d’un travail en commun, les engagements de ces diverses associations et institutions seront formalisés dans une charte de coopération culturelle.

Objectifs

Le but est de désenclaver un quartier en reliant d'une part les propositions culturelles internes et externes et d'autre part, les attentes et besoins de la population. A titre d'expérience-pilote, le projet a dans un premier temps été mis en œuvre dans le quartier de Bressoux-Droixhe, caractérisé par la grande diversité culturelle de sa population et le nombre important d'associations actives sur son territoire. Formaliser le développement d'une animation culturelle dans le quartier.

Méthodologie

Au départ, un animateur de la ville est allé à la rencontre des associations et des services publics actifs dans le quartier de Bressoux-Droixhe. Il s'agissait de définir les attentes de chacun dans le cadre d'un projet de coopération. Une démarche similaire a été organisée avec des associations et institutions extérieures au quartier. Dans ce cas, il s'agissait de définir les services et les actions susceptibles d'être proposées aux associations et aux habitants du quartier.

Ensuite, une rencontre avec l'ensemble des opérateurs intéressés (tant internes qu'externes au quartier) par le projet a été organisée. Les projets de coopération proposés par les opérateurs ont été rassemblés sous la forme d'un catalogue organisé comme suit : présentation de l'opérateur ; proposition de service(s)/action(s) de coopération.

C’est ainsi que le 15 juin 2010, plus de 60 acteurs provenant du quartier ou d'ailleurs ont solennellement adhéré à cette charte de coopération en la signant à l'Hôtel de Ville. 23 actions ont été initialement proposées dans le document diffusé dans le quartier au mois de septembre 2010.

Coordination

La coordination générale du projet est assurée par la Ville de Liège. Son rôle est d'orienter les opérateurs, de veiller au bon fonctionnement des partenariats, voire de faciliter ceux-ci. La coordination veille à ce que certaines actions menées pour le quartier soient délocalisées dans un souci d’ouverture : amélioration de l’image du quartier, déplacement de la population du quartier vers des lieux autres, …

Illustrations de la démarche

L'orchestre philharmonique de Liège se produit dans la salle polyvalente du hall omnisports de Bressoux ou dans une classe de l'enseignement primaire dans le quartier, des adolescents prennent part à la visite du quai Branly en France les 24 et 25 octobre prochains, le Théâtre de la Place propose un atelier sur les arts de la parole, etc.

Résultats espérés

  • Formaliser l'existence d'une dynamique assurant un accès à une offre culturelle nouvelle auprès d'un public qui contribue également à la richesse de cette offre.
  • Mobiliser les ressources du quartier autour d'un projet fédérateur.
  • Exporter la démarche dans d'autres quartiers présentant un profil social et économique du même type.