Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Ville engagée / Les Chartes et labels / De l’Intégration de la Personne Handicapée / De l’Intégration de la Personne Handicapée
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

De l’Intégration de la Personne Handicapée

Le Conseil communal de la Ville de Liège a décidé, en séance du 29 mai 2017, d'adhérer à nouveau à la Charte Communale de l'intégration de la Personne Handicapée.

Cette Charte impulsée par l’ASPH (Association Socialiste de la Personne Handicapée) est l'aboutissement de réflexions de personnes en situation de handicap qui veulent être actrices de leur cité et la concrétisation d'un processus citoyen où la Ville de Liège, par son Collège des Bourgmestre et Echevins et son Conseil Communal, s'engage de manière officielle à considérer la personne en situation de handicap effectivement comme citoyenne. 

Au sein des Services sociaux, le service AccessPlus se tient à votre disposition pour toute information concernant cette charte ou son application.

Cette charte se décline en 15 principes forts. 

1. Le droit à la différence 

Nous affirmons que le droit à la différence qu’elle soit physique, sensorielle ou mentale, est un droit primordial pour tout être humain. 

2. L’égalité des chances 

Dans le cadre de la politique d’égalisation des chances entre citoyens, nous nous engageons à mettre l’accent sur la participation active des personnes handicapées à la dynamique sociale, culturelle et politique de la commune.

3. La sensibilisation

 La commune veillera à entrer dans une dynamique de changement des mentalités. A cet effet, nous prenons l’engagement de développer des actions de sensibilisation à l’approche et l’intégration du handicap. Une politique d’encouragement (label, publicités, primes…) valorisera les initiatives d’intégration à l’égard des personnes handicapées. 

4. Les organes de consultation de la Personne Handicapée 

Nous prenons l’engagement de mettre en place les mécanismes de consultation nécessaires pour que les personnes handicapées, leur représentant légal et les associations de personnes handicapées soient consultés et entendus chaque fois qu’un aspect de la politique communale peut, de près ou de loin, les concerner. Ces mécanismes de consultation doivent prendre la forme soit de conseils consultatifs, soit de plates-formes communales de concertation, soit de tout autre organe où les personnes handicapées sont présentes. 

5. Accueil de la petite enfance 

Dans le cadre des différents services d’accueil communaux de la petite enfance (maisons communales d’accueil de l’enfance, crèches, gardiennes encadrées, etc), nous nous engageons à promouvoir une sensibilisation et, le cas échéant, une formation à l’accueil et l’encadrement de jeunes enfants handicapés. 

6. L’intégration scolaire et parascolaire 

L’école est par excellence, un lieu essentiel de socialisation et d’apprentissage, qu’il s’agisse de l’enseignement primaire, secondaire ou de l’enseignement supérieur universitaire et non universitaire. A tous niveaux et que ce soit dans l’enseignement dit «normal» ou dans l’enseignement spécial, nous nous engageons à y développer une politique d’accessibilités (accès, mentalité, disponibilité, matériels, activités…) qui permette l’intégration. 

7. L’emploi 

Nous prenons l’engagement formel de respecter les normes prévues par les législations fédérales et/ou communautaires en la matière. De plus, dans le cadre des emplois communaux, nous nous engageons à ce que les travailleurs handicapés soient traités de la même manière que tout autre travailleur tant au niveau du recrutement que de l’évolution de la carrière. Enfin, une politique de sensibilisation du personnel communal à l’égard des travailleurs handicapés sera développée. 

8. L’information et les services 

Nous nous engageons à ce qu’au sein des services communaux (administration communale, bibliothèque, police, etc) : • un accueil adapté soit réservé aux personnes handicapées, • une attention particulière soit réservée à la qualité des informations données aux personnes handicapées, • un effort de disponibilité du personnel de ces services soit prévu lorsque les personnes handicapées sont dans l’incapacité de s’y rendre ou d’y avoir accès.

9. Le logement

En matière de logement, nous nous engageons à faire respecter la législation existante dans le CWATUP - Code Wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Energie lors de constructions ou de rénovations lourdes. Par ailleurs, dans le cadre des logements et aménagements qui ne sont pas concernés par ladite réglementation, nous nous engageons à ce que l’accessibilité soit une des composantes prises en compte dans le cahier des charges.

10. L’accessibilité

Lors de construction ou de rénovation de voiries communales et de bâtiments publics communaux, nous nous engageons à ce que des aménagements soient prévus en matière d’accessibilité et intégrés au cahier des charges, tenant compte aussi largement que possible de tous les handicaps. Dans le cadre d’un programme de faisabilité, l’accessibilité des services communaux et du Conseil communal sera considérée comme une priorité.

11. Le parking 

Nous prenons l’engagement de mener une politique active dans le cadre du respect des législations réglementant le développement des emplacements réservés aux personnes handicapées, le cas échéant en en favorisant l’augmentation, du respect des emplacements réservés aux personnes handicapées. A cet effet, la police communale sera particulièrement sensibilisée tant en matière de prévention que de répression, le but étant l’apprentissage du respect de l’autre.

12. Les loisirs : sport, culture, festivités communales 

Nous nous engageons à ce qu’une politique d’aménagements permettant l’accès et la participation des personnes handicapées aux activités sportives et culturelles soit activement mise en place. Des initiatives d’intégration par des rencontres sportives et culturelles personnes valides -personnes handicapées seront encouragées. L’organisation des festivités locales tiendra compte de la participation des personnes handicapées. 

13. Les transports 

Nous nous engageons à développer une politique active dans le cadre de l’accès aux transports des personnes handicapées. 

14. La nature 

Nous prenons l’engagement d’aménager les parcs, sentiers, bois communaux, etc ouverts au public afin d’être accessibles aux personnes handicapées tout en tenant compte des réalités de terrain (déclivité, impact paysager, nature du sol, etc). 

15. La politique sociale 

Une politique sociale sera développée à l’égard des personnes handicapées et aura comme axe principal la prise en compte des difficultés inhérentes à leur handicap et aux conséquences qu’elles engendrent (dépendance, mobilité, coût,