Attention

Retrouvez les mesures en matière de lutte contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre sur www.liege.be/coronavirus

Coche verte
Attention

Certains services et programmes de la Ville de Liège sont actuellement inaccessibles suite à une attaque informatique. Veuillez nous en excuser. Plus d'informations.

Vous êtes ici : Accueil / Vie Communale / Ville engagée / Evénements / Les journées du Matrimoine
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Les journées du Matrimoine

  • Les journées du Matrimoine
  • 2021-03-06T10:00:00+01:00
  • 2021-03-06T16:45:00+01:00
  • Les Journées du Matrimoine mettent en lumière d’une part l’héritage des femmes historique, architectural, sculptural, urbanistique, social. D’autre part, les Journées sont aussi l’occasion de découvrir le patrimoine actuel, artistique créé par des Liégeoises.
    • Quand 06/03/2021 de 10:00 à 16:45 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Publics cibles Tout public
  • Dans le cadre de Les journées du matrimoine
  • Catégories d'évenements Conférence - débat
  • Tarification Gratuit
  • Type de réservation Réservation obligatoire
  • Ajouter au calendrier iCal

Journées du Matrimoine

1ère édition des Journées du Matrimoine à Liège

Week-end des 6 et 7 mars 2021

Parce qu'il n'y a pas que le patrimoine, Madame la Première Echevine, en charge de l’Egalité Femmes et Hommes et du Patrimoine, a lancé les «Journées du Matrimoine à Liège» pour «valoriser l'héritage des femmes artistes et intellectuelles d'hier».

Cette première édition, une première en Wallonie, se tiendra durant le week-end des 6 et 7 mars 2021, en écho à la Journée internationale des droits des femmes.

Durant ces deux journées, vous aurez l’occasion d’assister à plusieurs conférences en ligne portant sur de grandes figures liégeoises à (re)découvrir. Vous aurez aussi l’occasion de participer à un atelier inédit virtuel « Wikimatrimoine » dont le but est de réduire le biais de genre existant sur l’Encyclopédie en ligne Wikipedia. Une plateforme spécialisée et agréée vous apprendra à rédiger une page qualitative pour créer/compléter/traduire des notices sur d’illustres personnalités liégeoises trop souvent et injustement ignorées.

Malgré la crise sanitaire le programme est bien chargé et se déroule comme suit :

1 Weekend, 2 jours, 4 visioconférences, 2 ateliers virtuels via la plateforme Zoom.

Samedi 6 mars 2021

  • 10h00 : mot d’accueil de Madame la première Echevine
  • (COMPLET) 10h00 à 12h00 : atelier WikiMatrimoine animé par Manon Brulard (co-fondatrice de « HackYourFutureBelgium » et « Welcome to my Garden ») et Apolline Vranken (fondatrice de « l’architecture qui dégenre »)
  • 14h00 à 15h15 : visioconférence « L’héritage des Filles de la Croix à Liège » par Paulette Woerl (guide pour l’Office du Tourisme de la Ville de Liège, elle a été enseignante à l’école Sainte-Thérèse d’Avila de Chênée, dirigée par les Filles de la Croix)
    La congrégation des Filles de la Croix a été fondée en 1833 à Liège par Jeanne Haze et sa sœur, avec comme objectifs d’aider à la scolarité d’enfants pauvres et de dispenser des soins. De nombreuses écoles et institutions de soins créés subsistent en Cité ardente, témoignant de leur action et travaillant encore dans l’esprit des fondatrices.
    https://us02web.zoom.us/j/82707958813 
    ID de réunion : 827 0795 8813 
  • Filles de la Croix15h30 à 16h45 : visioconférence « De si splendides allégories ! » par Maryse Lurquin (guide collaborant avec SOS Mémoire de Liège et Le Vieux Liège, elle a enseigné l’Histoire du Théâtre et de la Littérature au Conservatoire de Namur. Elle a animé des émissions musicales à la RTBF)
    Le XIXe siècle, friand de symboles, a installé dans les espaces publics de Liège quelques-unes de ces jeunes femmes dont la beauté statufiée pourrait suffire à notre admiration. Que diraient-elles si on les laissait parler ? Parleraient-elles de la sculpture ? De leur époque ? De leur vie à Liège souvent si misérable ? Nous donnerons la parole à ces beautés flamboyantes et muettes, presque toujours nues. Dans cette évocation, une seule de ces allégories est habillée : c’est son œuvre à elle qu’elle représente.
    https://us02web.zoom.us/j/85646719317
    ID de réunion : 856 4671 9317

Dimanche 7 mars 2021

  • 10h00 : mot d’accueil de Madame la première Echevine
  • 10h00 à 12h00 : atelier WikiMatrimoine animé par Manon Brulard (co-fondatrice de « HackYourFutureBelgium » et « Welcome to my Garden ») et Apolline Vranken (fondatrice de « l’architecture qui dégenre »)
    https://us04web.zoom.us/j/74080643238?pwd=RFFKa3QxOWVEUVdRNmJ1YXFzcEhtUT09 

    ID de réunion : 740 8064 3238
    Code secret : matrimoine 

  • Léonie de Waha14h00 à 15h15 : visioconférence « Léonie de Waha » par Iris Flagothier (ancienne élève de l’Athénée Léonie de Waha, elle a participé à la rédaction de la monographie et consacre ses recherches à l’histoire des femmes en Belgique, aux Gender Studies et à la Muséologie) et Nathanaël Brugmans, (professeur d’Histoire à l’Athénée Léonie de Waha, il a participé à la rédaction de la monographie en analysant l’apport des personnalités féminines au développement de l’école du XIXe siècle).
    L’exposé abordera l’histoire de Léonie de Waha et le développement de l’Institut supérieur de demoiselles. Femme engagée tant sur plan de l’éducation des jeunes filles que sur celui du mouvement wallon, Léonie de Waha évoque d’emblée un lycée qui s’installe dans un bâtiment résolument moderniste pour l’époque, imaginé par l’architecte Jean Moutschen. Mais l’innovation n’est pas qu’architecturale : la vision de la fondatrice est de soutenir l’émancipation des jeunes filles en leur fournissant les clés de leur avenir.
    https://us02web.zoom.us/j/82548421775
    ID de réunion : 825 4842 1775 
  • Hortense Montefiore-Bischoffsheim15h30 à 16h45 : visioconférence « Autour de Montéfiore » par Sophie Denoël (docteur en Histoire de l’Art de l’ULiège, elle est Directrice de la Direction opérationnelle de la Zone Est de l’Agence wallonne du Patrimoine).
    L’exposé s’intéressera à Hortense Montefiore-Bischoffsheim (1843-1901). Philanthrope, elle habite le château du Rond-Chêne (Esneux), à la base de nombreuses actions philanthropiques. Elle fait don de fontaines à la Ville de Liège, destinées aux passants, chevaux, chiens, oiseaux connues sous le nom de « fontaines Montefiore ».
    https://us02web.zoom.us/j/87288869329
    ID de réunion : 872 8886 9329

Informations

Inscription gratuite mais obligatoire (pour obtenir lien d’accès) à l’adresse mail : am91cm5lZXMubWF0cmltb2luZUBsaWVnZS5iZQ==

 

En partenariat avec :

L’asbl “Architecture qui dégenre”

L’Université de Liège, sa Faculté d’architecture et son laboratoire de recherche « .ndrscr »

Wikimedia Belgium