Attention

Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.liege.be/coronavirus

Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Liège / Bien-être animal / Parc canin
Actions sur le document
Parc canin

Parc canin

Le bien-être animal revêt aujourd’hui une importance croissante et capitale dans le débat public. Les communes doivent agir pour être de véritables actrices en la matière. La Ville de Liège, sensible à cette cause, a décidé de devenir une commune “dog friendly”.

Notre objectif est d’apporter aux Liégeoises et aux Liégeois ce parc canin, à l’instar des villes dans le monde, dans lesquelles le projet s’est très bien développé et a été accueilli avec grand succès.

  • Avoir un chien en Ville, ce n’est pas toujours facile. Un parc canin leur permettra de se dépenser sans risque par rapport à la circulation. Ils pourront y courir sans déranger cyclistes, joggeurs et promeneurs.
  • Un parc canin permet au chien de se défouler sans laisse, et par conséquent d’être moins stressé, plus calme à la maison.
  • Un parc canin encouragera les chiens à rencontrer leurs congénères, et ce sans quitter le centre-ville. Ils apprendront à vivre ensemble, à communiquer entre eux sans montrer d’agressivité. La socialisation est une étape primordiale dans l’apprentissage du chien pour qu’il ne présente aucune crainte envers les autres. L’habituation est également nécessaire au bon développement du chien, il s’habitue au monde extérieur, aux bruits du quotidien qu’il ne connait peut-être pas, ou pas encore.
  • Un parc canin, c’est aussi un lieu convivial où les propriétaires de chiens peuvent se rencontrer, échanger, discuter.
  • Un parc canin, c’est un endroit paisible et vert qui s’intègre dans le paysage urbain de la Ville.
  • Finalement, ce parc canin permettra aux propriétaires de chiens de disposer d’un endroit à eux, sans crainte de perturber les autres. Certains se plaignent en effet d’être dérangés par les animaux...

Le Boulevard Kleyer… le site idéal pour le projet!

Le «terrain rouge» du Boulevard Kleyer se prête parfaitement à la création d’un parc canin attractif pour le plus grand nombre de Liégeois. En effet, le site de Cointe réunit déjà des pôles d’attraction qui séduisent de nombreux concitoyens, qu’ils soient locaux ou non. La plaine de Cointe, le skatepark mais aussi les vastes espaces piétons qui contournent le boulevard, propices au jogging et à la promenade, avec ou sans compagnon à quatre pattes, font de Cointe l’un des «poumons verts» les plus prisés sur les hauteurs de Liège, à deux pas du centre-ville.

Les liaisons y sont par ailleurs aisées, en voiture, en bus mais aussi en vélo puisque le boulevard dispose également d’une piste cyclable.

Ainsi, c’est tout naturellement que le site du «terrain rouge» a été choisi pour l’étude et la concrétisation du projet de premier parc canin liégeois. Ce terrain d’une superficie de 2400 m² est proche du skatepark dont l’intense fréquentation garantit une sécurité optimale pour y développer de nouvelles activités. Situé à l’opposé des habitations, il préserve aussi les riverains de toute nuisance sonore.

Au niveau de la configuration, nous avons veillé à ce que le parc canin s’intègre harmonieusement au site verdoyant dans lequel il s’inscrit. C’est à cet effet que nous avons prévu la plantation d’arbres, de pelouse et de plantations basses sur le pourtour du parc. Sur cet espace vert, une grande boucle en dolomie constitue le cheminement principal donnant accès aux diverses attractions du site. Ainsi, l’intégration de modules de jeux et d’adresse est-elle également prévue. Un tunnel, un arceau, une palissade et une bascule donneront à nos amis canins l’occasion de se dépenser de multiples façons et inviteront les maîtres à partager ces activités ludiques si propices à la connivence entre le chien et l’humain.

Le parc disposera de bancs à l’air libre mais aussi de bancs protégés par un abri pour que les intempéries n’entravent pas les activités offertes. Des poubelles et des distributeurs de sacs hygiéniques seront bien sûr prévus.

Le site sera ceinturé par une clôture de 230 mètres de long et 1,50 mètre de haut et l’accès au parc se fera par un sas permettant aux maîtres d’entrer et de sortir à loisir mais sans risque de fuite pour leurs compagnons.

Afin de garantir la meilleure utilisation des infrastructures, une signalétique spécifique sera apposée aux abords du site. Elle rappellera aux usagers les règles à respecter en intégrant le parc. Ce règlement est actuellement en cours de rédaction.

L’estimation du projet s’élève à 100.000 € et devrait voir le jour au printemps 2020.