Actions sur le document
Marseille-Provence 2013

Marseille-Provence 2013

Une relation d'évidence

La Ville de Liège a exprimé son ambition de figurer une vitrine pour les capitales européennes de la culture. Cette déclaration a trouvé illustration dans le programme de coopération avec Linz (Autriche) en 2009, Pecs (Hongrie), Istanbul (Turquie) et Ruhr-Essen (Allemagne) en 2010, Talinn (Estonie) en 2011, Guimares (Portugal) et Maribor (Slovénie) en 2012.

L’axe international de notre politique culturelle se nourrit annuellement de cet outil original mis en place au prix d’un contact formel avec l’ensemble des villes candidates au titre de capitale européenne de la culture.

C'est à ce titre que la Ville de Liège est entrée en contact avec « Marseille-Provence 2013 » afin d'explorer le champ des possibles pour nos opérateurs. Une délégation liégeoise s'est rendue à Marseille au mois d'octobre 2011 et Ulrich Fuchs, directeur général adjoint de « Marseille-Provence 2013 » faisait le chemin inverse au mois décembre pour examiner avec la ville et une série d'opérateurs liégeois les potentialités de travail.

Le programme décliné ici offre déjà un tableau intéréssant de la dynamique mise en oeuvre. Il devrait se compléter dans les prochaines semaines de nouvelles unités de projets tant l'élan semble inspirer de nombreux opérateurs.

Le partage des midis

Une capitale européenne de la culture située au bord de la Méditerranée, dans un territoire urbain si vaste et singulier, ne peut qu’être hantée par une géographie sillonnée de voyages, de rencontres, de grandes expéditions.

Marseille, née de la Méditerranée, est tout à la fois marine et terrienne. D’Aix-en-Provence à Marseille, d’Arles à La Ciotat, se déploie une immense aire urbaine réunissant une centaine de communes. Trois grands aspects en définissent la singularité : les sociabilités interculturelles, la relation ville-nature et les cultures urbaines. Marseille-Provence 2013 a puisé l’esprit de sa programmation dans cette vitalité culturelle et sociale unique.

Un fil rouge traverse toute la programmation, qui se construit à la manière d’un récit composé de trois épisodes. Le thème du récit, c’est la Méditerranée, le dialogue des deux rives, « le partage des midis ». On le retrouve dans les « Ateliers de l’EuroMéditerranée », dans les grandes expositions qui scandent l’année, dans le programme des festivals, dans les commandes artistiques, dans les projets littéraires, musicaux, cinématographiques, théâtraux et, enfin, dans les ateliers de participation citoyenne.

Trois épisodes composent le récit. L’épisode 1, « Marseille Provence accueille le monde », met en lumière la tradition de l’hospitalité, le cosmopolitisme, le rapport à l’autre. Fondement des cérémonies, fêtes et événements de l’ouverture, il témoigne de la richesse et du foisonnement des nouvelles formes artistiques dans les villes, des nouveaux « territoires de l’art ». Comme, par exemple, le projet This is (not) music.

L’épisode 2 « Marseille Provence à ciel ouvert », privilégie, au cours de l’été, les relations à la nature, les parcours, les spectacles et les concerts sous les étoiles, dans des sites inédits.
L’épisode 3 « Marseille Provence aux mille visages », met l’accent sur l’art et le vivre ensemble dans l’espace public, les nouvelles écritures contemporaines, les oeuvres composées pour l’enfance et la jeunesse, et enfin sur quelques figures emblématiques de l’histoire de l’art et de la pensée méditerranéenne.

À cette construction par épisodes s’ajoute une traversée du territoire par plusieurs projets mobiles ou projets circulants qui inscrivent l’idée de parcours et de mobilité au centre des programmations de l’année. Ce sera le GR2013 ou le Pompidou mobile, les Écrans voyageurs ou Phèdre, le projet Ulysse ou les Grandes Carrioles. Ces projets circulants permettront à des publics très éclatés de partager des moments placés sous le signe de la rencontre. Chaque épisode s’ouvrira par un zoom sur une discipline artistique ou un temps fort, assemblant plusieurs événements majeurs comme l’inauguration de nouveaux édifices culturels, l’ouverture d’expositions.

Marseille 4
Motionhouse ©StephenTANNER MorganLOWNDES

 

Découvrez le programme complet